Région d’Oku-Tama

Région d’Oku-Tama

Publié le 13/04/2018

Aujourd’hui on prévoit de la randonnée à Mitake-san. Escale décalée d’une journée à cause de la pluie. Du coup on a pu profiter de 2 nuits à l’hotel, et après 4 nuits à dormir dehors sans pouvoir se laver, on en a vraiment profité !

Le temps reste quand même très gris ce matin, mais c’est toujours mieux que la pluie battante. Direction Takimoto en train, afin de prendre le funiculaire qui nous conduira au village de Mitake-san.


Mitake-san est un petit village montagnard situé à 939m d’altitude et où malgré les randonneurs présents en ce début de weekend, nous avons malgré tout l’impression de nous sentir seuls au monde.


Nous avons même pu croiser, entre les multiples autres fleurs, nos copains les cerisiers. 😊 Nous traversons le village afin de nous rendre au sanctuaire Musashi Mitake-jinja. Un sanctuaire shintoïste qui constitue parait-il un haut lieu de pèlerinage.


Malgré le temps nuages, nous avons eu le droit à quelques jolis panoramas.


Nous hésitons à faire notre randonnée jusqu’à sommet du mont Otake-san qui promet une vue sur le mont Fuji par temps dégagé, mais vu le temps du jour… Finalement par peur de le regretter, nous y allons quand même. Le guide nous annonce que la randonnée aller-retour de 5h est facile : nous l’avons quand même trouvée très sportive sur toute la partie finale, avec un chemin en montée exclusivement et avec des tronçons très pentus où l’on marche sur des cailloux au bord du ravin.


Malgré tout ça, nous avons fini par arriver au sommet. Et oh joie, nous avons même réussi à apercevoir le Mont Fuji malgré toute cette masse nuageuse.


Après une pause contemplation, il est temps de redescendre. Nous faisons un détour (de 2h quand même) par le Rock Garden, un sublime endroit aux couleurs vives où l’on se retrouve en pleine forêt à marcher sur de magnifiques chemins jonchés de grosses pierres.


Il est temps de retourner à la gare pour prendre le train vers Takao notre destination du lendemain. Pour cela, nous décidons pour la descente de ne prendre ni train, ni bus mais d’utiliser seulement nos jambes. Malgré le fait d’être en descente, nous comprenons l’intérêt du Funiculaire : la pente est vraiment très très raide. Au final, nous avons marché un peu plus de 7h et il nous faut encore trouver où dormir à Takao. Allez, on dit au revoir à Mitake et on saute dans le train.


Voir les photos